• Erratum: procession St Médard

    Attention, ce ne sont pas les dj’ons de Rouvoy qui organisent la procession, mais bien les amis de la Saint-Rémi, la paroisse et la fabrique d’église de Rouveroy. En fait, les dj’ons de Rouvoy ont organisé la procession uniquement en 2006 (seul) et conjointement avec les amis de la saint-Rémi (en 2007). Les autres années jusqu’à aujourd’hui, les dj’ons de Rouvoy n’ont plus réellement participé à l’organisation de la procession.

     

  • 350è procession St Médard

    ROU procession 1.jpg

    Le dimanche proche de Saint Médard, tous les paroissiens assistent à la messe dominicale: c’est fête au village. Attestée depuis 1662, la procession en est à sa 350è édition. Si la procession garde un caractère religieux, la fête n’écarte pas le côté folklorique des festivités: barbecue, brocante et animations diverses amplifient le côté festif. 

    ROU procession 2.jpg

     Dimanche, la procession parcoure les rues du village. Saint Médard et Saint Rémi sont accompagnés par les fidèles. L’Estinnes music band assure l’animation musicale lors de la procession. Alexandre Jaupart atteste de l’ancienneté du culte voué à St Médard: “Cette année, notre procession fête son 350e anniversaire. On peut donc dire que c’est une procession multiséculaire. Elle a traversé les siècles et les guerres…

    ROU procession 3.jpg

    En effet, la procession en l’honneur de saint Médard est attestée dès 1662, grâce à un texte contenu dans un semainier de la paroisse de Rouveroy, conservé actuellement dans le fond des archives de la famille de Bousies, aux archives de l’Etat à Mons. En 1674, le pape Clément X octroie des indulgences plénières à la confrérie Saint-Médard de Rouveroy. Cette confrérie était encore active, il n’y a pas si longtemps. Nous avons l’intention de réactiver cette confrérie. Un autre projet est aussi en cours, c’est la réalisation d’un petit livre sur l’historique de notre procession, du culte à saint Médard dans la paroisse de Rouveroy. En outre, un souvenir de la 350è procession sera distribué à la fin du parcours : c’est une prière édité par la fabrique d’église. »

     

    ROU procession 4.jpg

    Ce sont les amis de la St Remi avec les D’jons de Rouveroy qui organisent la procession. Une fois, le tour des chapelles terminé, l’heure de l’apéritif sonne: près du chapiteau, les parfums d’un barbecue excitent les appétits et accentuent le creux à l’estomac. Durant l’après-midi, des visites guidées de l’église sont organisées dans le cadre de la journée des églises ouvertes.


     

     

     

     

     

  • Souper CDH

    ESTINNES souper CDH.jpg

    Comme à son habitude, les membres du CDH local ont organisé leur souper. Le menu de qualité: pâté de canard au foie gras, noix de jambon braisé poivre vert et ananas, et gâteau des dix ans ont satisfait les gastronomes les plus difficiles. Lors de sa brève allocution, le président Benoît Lutgen a comparé sa région à celle d’Estinnes: deux régions rurales, agricoles , tournées vers l’avenir et le président de conclure avec humour, “bonne campagne”.

  • Rouveroy noces d'or

    ROU noces.jpg

    Samedi, c’est l’échevin officier de l’état civil, Michel Jaupart qui présidait l’hommage aux jubilaires. En effet, le bourgmestre Etienne Quenon et son épouse Monique Walrant fêtaient leurs noces d’or en compagnie d’un autre couple : Guy Delperdange – Mariette Val Loock.

    Michel Jaupart dit tout son plaisir de s’associer avec l’administration communale et le CPAS pour célébrer cet événement. Ensuite, l’échevin retrace le parcours de chaque couple : « Monique et Etienne se sont unis à Rouveroy, le 9 août 1962. De cette union, naquit un fils Gautier, lui-même papa de jumeaux âgés de treize ans : Alice et Vallier. Guy et Mariette ont célébré leur mariage à Ixelles, le 12 mai 1962. Ils sont les heureux parents de deux garçons qui vivent d’ailleurs toujours avec eux. »