• Peissant soumonces

    Peissant soumonces 3.jpg


    Les soumonces en musique et costumées se sont déroulées sous un ciel gris et menaçant, il en faut plus pour décourager les valeureux gilles et dames de la Neutrale. Heureusement, le comité de la société a tout prévu en dissimulant des buvettes sur le parcours des gilles. Chaque découverte, comme celle d’un jeu de piste, permettait de se désaltérer et était la bienvenue. « Le village ne compte plus qu’un café et la buvette de la salle de sports. C’est insuffisant pour nous réhydrater. Il faut être prévoyant. » déclare le président Didier Henri. Les gilles de la Neutrale ont choisi de se costumer en aviateur. “C’était le thème de la soumonce mais chacun était libre de revêtir le costume d’officier aviateur.”, déclare le président.

     

    Peissant soumonces 1.jpg


    A côté de lui, le signaleur prend la parole: “J’ai cinquante deux ans. Depuis quatre ans, je suis signaleur pour les gilles. On me l’a demandé. Au début, j’étais sceptique, je me posais beaucoup de questions car je ne suis pas originaire de Peissant. De plus, je ne suis pas dans la police, ce n’est pas mon métier. J’habite le village depuis huit ans et la région depuis quinze ans. Peu à peu, j’ai découvert le folklore local. Ça me plait beaucoup. Avant, j’habitais la région de Dinant. Ce n’est pas du tout ce folklore-ci. J’ai plusieurs enfants . Mon gamin Sulivan qui a quinze ans fait le gille cette année. Ça lui plait beaucoup. Ce sera son premier carnaval comme gille.”

     

    Peissant soumonces 2.jpg


  • Estinnes au Val:soumonces

    Estinnes-au-Val soumonces 2.jpg


    Samedi, la société des infatigables et leurs dames ont organisé leurs soumonces en musique. Ce n’est pas le ciel gris et le fin crachin qui tombait par intermittence qui ont empêché les gilles de sortir. Dès dix-sept heures, la société a parcouru les rues en long et en large non sans quelques haltes appréciées à leurs justes valeurs. Ces va-et-vient étaient placés sous l’étroite surveillance de Simon Blairon.

     

    Estinnes-au-Val soumonces 1.jpg


    Simon est le frère d’Oscar qui s’illustre en organisant les jogging du challenge du Hainaut, souvent aidé par Simon à l’un ou l’autre carrefour. Simon déclare: “J’ai fait le gille pendant quarante ans dans la société des Infatigables. C’est une très ancienne société, elle souffle plus de cent trente bougies. Aujourd’hui, mon état de santé ne me permet plus de faire le gille, mais je suis toujours très attaché au folklore local et à la vie associative de ma commune. Je me mets à la disposition de tous comme signaleur. C’est une occupation à laquelle je consacre beaucoup de temps. Cela fait maintenant la quinzième année que je suis signaleur.” Simon, torche électrique à la main, retourne à son poste car la société s’apprête à reprendre son périplie.

     

    Estinnes-au-Val soumonces 3.jpg


  • Passage à l'heure d'été ce dimanche

    4000071043683.jpg

    Nous passerons dimanche matin 25 mars 2012 à l'heure d'été, ce qui signifie que nous avancerons nos montres d'une heure. En effet, à deux heures du matin, il sera trois heures.

  • Collège de Bonne-Espérance: portes ouvertes

    VLB portes ouvertes 3.jpg

    Les visiteurs ont pu apprécier le travail pédagogique réalisé tout au long de l’année avec les huit cent quarante élèves des sections primaires et secondaires. Le programme de la journée leur a permis de visiter plusieurs expositions de travaux, d’assister à de nombreuses projections de courts-métrages ou au spectacle de l’école des arts. Il leur fut également possible de participer à des expériences scientifiques ou encore de contempler le spectacle des élèves de l’option « arts de l’expression ».

     

    VLB portes ouvertes 2.jpg


    Toutes les heures, ils ont pu visiter les locaux, accompagnés des directeurs du collège, Messieurs Maghe et Lebacq.  Est-il nécessaire de signaler que comme à l’accoutumée, la dynamique association de parents avait veiller à l’intendance en proposant un menu dont les plats étaient préparés sur place à l’intention des gourmets ou la bière de Bonne-Espérance aux assoiffés. C’est à regret que la plupart des visiteurs ont quitté ce fabuleux site  de l’abbaye qui héberge le collège dans ses bâtiments.

     

    VLB portes ouvertes 1.jpg


  • VELLEREILLE LES BRAYEUX : Carnaval

    VLB carnaval 3.jpg

    Les gilles et les paysans ont tenu à rendre hommage à leur président en vivant un carnaval de bonne tenue et dans la meilleure tradition locale. Le rondeau matinal attira un public nombreux venu admirer les gilles et les paysans et assister à la remise des médailles.

    VLB carnaval 4.jpg

     

    Lors de la cérémonie académique, le bourgmestre Etienne Quenon s’est réjoui de la vivacité du folklore et a souhaité aux gilles et aux paysans bon amusement dans le respect des traditions. Avant de conclure, le bourgmestre a incité les participants à la plus grande prudence.

     

    VLB carnaval 5.jpg


  • Haulchin carnaval

    IMG_5281.jpg


    Le président des gilles du Centre, Philippe Bouchez reçoit la médaille de cinquante participtions au carnaval: “J’ai cinquante-deux ans. Je suis né à Haulchin. Toute ma famille est d’Haulchin. Je suis très attaché à mon village et à son folklore. J’avais deux ans quand j’ai commencé à faire le gille. C’est avec émotion que je reçois cette médaille. J’ai deux fils Guillaume et Thibaut. Guillaume est gille depuis vingt-quatre ans et Thibaut depuis dix-sept ans. Nous formons un fameux trio. Dans la famille, on nous appelle les trois mousquetaires.”  Déjà, il faut céder la place, les gilles “les amis du plaisir” pointent leurs tambours. Ensuite, ce sera au tour des Indépendants. Les gilles du Tombois ont été congratulés dans leur local.

     

    IMG_5301.jpg

    N'oubliez pas l'album ci-à-côté.

    Demain, dans la nouvelle gzette, le carnaval de Vellereille-les-Brayeux